Une association (loi 1901) créée en 2010...

Une association (loi 1901) créée en 2010 sur le Pays de Brest :

Des hommes et des femmes de toute génération, de toute obédience (politique, syndicale), de toute profession (salariés de différents secteurs d’activé, agriculteurs, commerçants, retraités , ....) qui s’engagent pour la défense du milieu rural du Pays de Brest. Notre objectif est de valoriser et défendre le milieu rural et de contribuer au développement de ses acteurs


Articles les plus récents

lundi 8 mars 2021
par  Prever

Choucas : sinistres et désagréments 

Durant l’année 2020 Prever a diffusé trois articles sur son site sur la problématique des choucas en agriculture dans le Finistère. www.preverasso.fr LIMITER LES DEGATS DES CORVIDES. Cliquez sur les vignettes pour les visualiser puis "retour".
Au travers du papier ci-dessous Prever souhaite cette fois effectuer un focus sur les désagréments et dangers pouvant être occasionnés par ces corvidés dans nos bourgs et nos villes .
Presque inconnu il y a quelques années le choucas des tours s’est fait un nom et une réputation récente en Bretagne au point d’être comparé à des espèces invasives comme le (...)

samedi 21 mars 2020

Corvidés … la suite

Prever a organisé le 3 mars à Plounevez-Lochrist une réunion d’information et conférence de presse sur la problématique des dégâts des corvidés. L’occasion de faire le point sur les dispositions réglementaires et les moyens destinés à contrôler la prolifération de l’espèce mais aussi de mettre en lumière le soutien des agriculteurs aux efforts des chasseurs engagés dans la lutte collective.
Vous pouvez découvrir les articles en ligne en cliquant sur les liens suivants.
Un peu de lecture pour ces temps de confinement, ça ne peut pas faire de mal !!!
Revue de Presse
Paysan Breton
15 mars 2020
Corvidés : (...)

jeudi 6 février 2020

LIMITER LES DEGATS DES CORVIDES :

La Chambre d’Agriculture du Finistère estime à 660 000€ les dégâts occasionnés en 2018 par les corvidés. Et encore tous les agriculteurs ne déclarent pas les dommages constatés.
Agriculteur bio à Kerlouan Georges Guezennoc est particulièrement attentif à la problématique des dégâts de corvidés. En agriculture biologique il n’est pas possible d’utiliser de graines enrobées de répulsifs classiques. Il lui faut donc trouver d’autres pistes concrètes pour lutter contre corneilles noires, corbeaux-freus et choucas, sachant que cette dernière espèce est protégée.
Une panoplie de moyens
Il faut donc mettre en (...)